04/05/2011

2 événements:

Le 14 mai dès 19h

ouverture de la galerie du Vent d'Est

exposition des paysages de Laurence Burvenich

les ocres d'Alquézar

 

P1070291.jpg

 

suivi d'un concert des Spices:

Les sœurs Adam nous mettent au parfum

Line et Kathy Adam :

Un chant de senteurs à la rencontre du Vent d’est

Le 14 mai à 20 heures

 

Vent d'Est

26 rue Fétis à Bouvignes

itinéraire: Dinant côté gare, vers Bouvignes, face au CFME

 

réservation souhaitée  en réponse à ce mail ou

par sms,tél : 0497/427438 ( nom+ nombre de personnes )
                                                                                                                                                                                                                                                         paf : 8€ ( paiement sur place)

Line et Kathy Adam viennent de sortir un excellent album musical intitulé Spices. Line Adam (pianiste et flûtiste) signe les compositions, sa sœur Kathy l’accompagne au violoncelle. La complicité des deux artistes enchante.

Les deux sœurs, très complices, ont lentement, méticuleusement composé un jardin sonore enivrant. Les pièces, souvent amples et gracieuses, célèbrent, en une suite de poèmes odorants, les fragrances des plantes et des épices : absinthe, coriandre, cumin, mélisse, menthe poivrée, lamiacées, sureau, faux poivrier, capucine et violette odorante.

On dirait qu’un poème baudelairien (Correspondances, Les Fleurs du Mal) gouverne cet audacieux projet musical où « les parfums, les couleurs et les sons se répondent ». Et c’est bien de ces « transports de l’esprit et des sens » que l’album tout entier témoigne, en puissance, en délicatesse, en fièvre, en euphorie, en suavité.

On croit percevoir la danse, l’élan des pollens, le volètement des substances, les volutes distinctes, lourdes et chaudes certaines, légères et aiguës d’autres. D’autres encore, insidieuses, troublantes ou portant à rêver. La musique danse, chante, tourne dans ce manège de bouquets végétaux. Au-delà de cette singulière sorte de transcription sonore des essences, c’est aussi au bonheur contagieux des musiciennes humant les épices, à la joie des instrumentistes sujettes à des griseries, à des surprises, à des ravissements qu’il nous est donné d’assister. Joli projet qui exige que l’on soit présent le jour de son éclosion au Vent d’Est.

Denys-Louis Colaux

09:07 Écrit par Laurence Burvenich | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je confirme. Spices est une belle complicité entre deux soeurs qui manient la musique avec autant de sensibilité que de virtuosité !

Écrit par : Michel Suppes | 04/05/2011

Les commentaires sont fermés.